Le vin orange : la base.

Auteur : Équipe Boire

Tous les serveurs des bars branchés du Mile end te proposent de goûter à leur meilleur « vin orange » pour accompagner tes 5 à huîtres mais t’oses jamais demander ce que c’est ? On est justement là pour ça ! Promis, après ce petit « vin orange 101 », tu pourras étaler tout ton savoir pour briller en société.

Le vin orange, qu’est-ce que c’est ?

Le vin orange, ça n’est rien de plus qu’un vin de cépage blanc vinifié à la manière d’un vin rouge. Je m’explique : durant la fermentation du raisin, on conserve ses peaux, ce qui permet de libérer ses tanins. Le vin blanc macère avec les peaux de raisin, soit le même principe que pour le rouge.

Loin d’être le produit d’une simple mode, le vin orange c’est finalement une autre manière de penser le vin. (Un peu comme quand tu pensais que le vin rosé c’était du blanc mélangé à du rouge, tsé).

Son origine

Vielle de plusieurs milliers d’années, la technique de macération pelliculaire trouve ses racines au cœur de la Méditerranée. Pourtant, c’est seulement à partir des années 90 que le vin orange refit surface, notamment en Italie et en Slovénie. Cette tradition fait aujourd’hui l’objet d’expérimentations de la part des viticulteurs du monde entier, de la Nouvelle Zélande à la Californie, en passant par l’Autriche. De nombreux domaines réputés pour leurs vins blancs ou rouges s’essayent d’ailleurs de plus en plus au vin orange.

Et le goût dans tout ça ?

Malgré un nez plutôt sucré, le vin orange est un vin sec. Si les cépages et terroirs peuvent parfois s’effacer dans ce type de vinification, le vin orange impose tout de même une identité propre.

On lui attribue généralement des arômes d’agrume ainsi que des notes torréfiées. Entre fraîcheur affirmée et persistance aromatique, les vins oranges se démarquent par une structure complexe.

S’il peut dérouter les palais habitués à boire souvent les mêmes vins, il reste un nectar qui autorise de nombreux accords avec une multitude de plats. On le marie souvent avec des mets asiatiques, mais dans un registre plus traditionnel, poulets, poissons et soupes sauront tout autant complimenter la palette aromatique du vin orange. Afin de pouvoir le déguster dans des conditions idéales, on sert le vin orange à une température qui se situe entre celle d’un blanc et celle d’un rouge.

That’s it, tu sais tout ! Maintenant tu pourras faire semblant de t’y connaître devant les serveurs des places les plus branchées de la ville. Merci qui ? Merci Boire. ;)

Suggestions

Hunter’s tonic 2.0

Hunter’s tonic 2.0

Recette signée Pierre-Hugues Marois pour le festival Caribü

Gin and what?!

Gin and what?!

Une recette à base de gin créée par Gabrielle F. Panaccio !

Tequila Donut

Tequila Donut

Le remède contre le mal de tête du lendemain de veille!

BOUTIQUE

Boutique

Découvrez notre gamme exclusive de produits de qualité et d’instruments indispensables.

Musique

Les meilleurs accords cocktail-musique

Voir plus de playlists

Restez en contact avec Boire

Instagram