Découvrez le premier pastis québécois : La Grande Hermine 

Auteur : Barbara Lopes

Sachez que cet été au Québec, nous aurons la possibilité de perpétuer la tradition marseillaise du « pastis-pétanque » avec un alcool bien de chez nous : La Grande Hermine.

C’est la distillerie Fils du Roy qui nous propose ce magnifique produit en nous renvoyant à l’histoire du Québec. Née au Nouveau-Brunswick, cette entreprise familiale a depuis quelques années une deuxième distillerie au Québec dans la région du Bas-Saint-Laurent. On la connait bien pour ses produits raffinés et savoureux comme La Courailleuse, La Grande Bagosse, et celui qui est un de nos gins québécois préférés : le gin Thuya.

Il faut savoir que le nom « La Grande Hermine » fait référence au principal navire utilisé par Jacques Cartier lors de sa deuxième traversée de l’Atlantique. À cette époque les navires étaient stabilisés avec des roches et du sable que l’on chargeait dans les cales. Une fois rendu sur le fleuve Saint-Laurent, on les jetait par-dessus bord. Les semences contenues sur ces roches ont ainsi permis à plusieurs plantes comme le carvi (une plante proche du fenouil et de l'aneth) de se développer sur le bord du fleuve Saint-Laurent. C’est donc à partir de cette plante que la distillerie Fils du Roy a produit cet alcool anisé qui répond à tous les critères des pastis des Marseille. Jonathan Roy, le président de la distillerie de Québec, nous disais d’ailleurs en entrevue qu’ils auraient très bien pu choisir cette appellation bien connue du public. Mais ils ont choisi de mettre à l’honneur le Québec en le désignant comme un pastis Bas-Saint-Laurentien.


Alors que certaines marques de pastis ajoutent des colorants ou des caramels à leurs produits, La Grande Hermine ne contient aucun ajout de sucre ou de produits artificiels. Le carvi utilisé pour la distillation est même directement cultivé dans les jardins de la distillerie à Saint-Arsène. Ce spiritueux arbore donc une robe complètement translucide, qui se blanchit seulement lorsqu’on y ajoute de l’eau. Au niveau du goût, il est aussi moins sucré que la majorité des pastis, mais il garde les douces saveurs de réglisse et de vanille que l’on aime dans ce produit. Au côté du carvi qui donne un goût anisé et végétal, on retrouve les goûts de l'anis étoilé, de l'anis vert et du fenouil.

Au niveau de la dégustation, il faudra le diluer avec de l’eau pour l’apprécier à son plein potentiel. Selon Jonathan Roy, le ratio idéal serait 4 parts d’eau pour 1 part de pastis, idéalement à température pièce. Cependant, certains l’apprécieront plus fort, à parts égales d’eau et de pastis, ou encore avec quelques glaçons. La pureté du produit nous a également invité à le goûter seul et à constater qu’il fait ainsi un excellent digestif. Il marche aussi très bien en cocktail, agencé avec des goûts sucré ou acidulé comme le jus de canneberge par exemple.

On ne peut que vous conseiller de goûter ce magnifique produit québécois, qui fait honneur à nos racines européennes. Il fera aussi un excellent cadeau pour vos amis amateurs de pastis qui sauront l’agencer selon leurs goûts!



La Grande Hermine.
Disponible en SAQ
50
$ /pour 750 ml

Suggestions

Tarte aux pommes hivernale

Tarte aux pommes hivernale

Cocktail à la bière - Pour les septiques du houblon!

Cap'taine Mandarin

Cap'taine Mandarin

Cap'taine Mandarin et sa bouteille de rhum!

Le Litha

Le Litha

Une recette signée Amir Belkacemi

Gimlet

Gimlet

Boire vous propose un délicieux classique à base de gin! À la vôtre!

BOUTIQUE

Boutique

Découvrez notre gamme exclusive de produits de qualité et d’instruments indispensables.

Musique

Les meilleurs accords cocktail-musique

Voir plus de playlists

Restez en contact avec Boire

Instagram